Aïssa Maïga : « Nous ne laisserons pas la France tranquille »

Plus de 20 000 personnes, parmi lesquelles les actrices Leïla Bekhti, Géraldine Nakache, Marina Foïs, Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos et Aïssa Maïga, se sont ainsi réunies à Paris lors de la manifestation à l’initiative du Comité de soutien à la famille d’Adama Traoré (un jeune homme noir de 24 ans tué en 2016, lors d’une interpellation), malgré l’interdiction de cette manifestation.

Ce mardi 2 juin, l’actrice et réalisatrice de 45 ans qui dénonçait le manque de diversité dans le cinéma français lors des César, a repris la parole aux côtés d’Assa Traoré, sœur d’Adama Traoré, lors de la manifestation contre les violences policières organisée devant le tribunal de justice de Paris.

@TheoManeval
@TheoManeval

« Je suis fière d’être ici, aux côtés d’Assa et de toutes les familles victimes de la brutalité policière en France. Je suis là en mémoire de tous ceux, la liste est trop longue, qui ont subi ces violences et qui l’ont payé de leur vie. Je suis actrice et réalisatrice, le combat que nous menons au cinéma, à la télévision et dans le théâtre en France est le même combat« , a-t-elle déclaré devant la foule.

Un discours qualifié de « poignant », « magistral », « flamboyant » qui a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.